La déduction forfaitaire spécifique

 

 

 

En bref:

depuis 2005 l'employeur est obligé de vous demander à la première embauche dans l'année si vous pratiquez ou non cette déduction (20% pour les instrumentistes et les choristes, 25% pour les chanteurs solistes). Votre choix est valable pour l'année entière. Vous pouvez l'appliquer chez un employeur mais pas chez un autre.

 

Cet abattement permet à l'employeur de payer moins de charges car calculées non pas sur le salaire brut mais sur le salaire brut abattu. Sans précision de votre part l'employeur ne doit pas appliquer d'abattement.

 

 

Voici comment se traduit votre choix:

- vous acceptez la déduction

vous toucherez un salaire net un peu plus élevé mais vous cotiserez moins pour la retraite* et votre indemnité pôle emploi de l'année suivante sera plus faible

 

- vous refusez la déduction

votre salaire net sera un peu moins moins élevé mais vous cotiserez plus pour votre retraite* et votre indemnité pôle emploi de l'année suivante sera plus élevée

 

cigale ou fourmi, à vous de choisir...

 

Enfin, cette déduction est sociale et n'a rien à voir avec votre manière de déclarer vos frais professionnels (réels, forfait...) lors de votre déclaration d'impôts

 

plus de détails ici

 

 

Téléchargez la fiche explicative du SNAM
notice.pdf
Document Adobe Acrobat 103.9 KB

* La retraite est en fait composée de 2 retraites: la retraite de base (sécurité sociale) et la retraite complémentaire

 

- retraite de base: seuls les salaires sont pris en compte dans la formule de calcul, pas les indemnités chômage.
- retraite complémentaire: pour le calcul de celle-ci les indemnités chômage comptent.

Donc si vous appliquez l'abattement vous toucherez moins de retraite complémentaire que votre collègue qui ne l'applique pas.